Pourquoi un nouveau dictionnaire biblique ? À quoi peut-il bien servir ? Celui des éditions Emmaüs ne suffisait-il donc pas ?

Février 2018, la maison d’édition Excelsis vient de sortir le grand dictionnaire de la Bible. Ce n’est pas une nouveauté mais c’est en fait une 3ème édition révisée. Avec ses 1800 pages et un poids équivalant à 2 kilogrammes 500, c’est du lourd dans tous les sens du terme. J’ai eu l’occasion de l’avoir entre les mains et j’avoue avoir été impressionné par ce pavé.

Il existe sur le marché français, depuis une vingtaine d’années, le nouveau dictionnaire biblique des éditions Emmaüs, 1360 pages pour 1 kilogramme 300. Le seul reproche que l’on puisse lui faire, c’est qu’il n’a subi aucune révision en vingt ans. Mais même si cet ouvrage de référence est de qualité, il ne peut pas être comparé à celui des éditions Excelsis. Par exemple, si l’on prend l’article sur la « Trinité » dans l’édition d’Emmaüs, on y trouvera une vingtaine de lignes. Dans l’édition XL6, on y trouvera 5 pages.

L’article sur le mot « Bible » est assez précis chez Emmaüs mais aurait besoin d’être actualisé, les dernières découvertes archéologiques n’étant pas non plus actualisées. Par contre, chez XL6, accrochez vous, vous n’avez pas moins de 18 pages, qui retracent l’origine, le canon, la transmission, et une présentation des bibles françaises depuis la réforme jusqu’à la dernière parution de février 2018.

Bref, ce sont plus de 2100 articles, 70 cartes, 40 plans, schémas et illustrations, 60 tableaux.

Pour le prix, c’est vite vu : celui d’Emmaüs est à 108€, celui d’XL6 à 79€

Incomparable, inégalable, je ne peux que vous le recommander !