Les Protestantes
Parution 1910 à 1956
Éditeur Société biblique de France
Traduction Littérale
Lecture Facile
Public Tout public
Confession Protestante
Deutérocanoniques Non
Ordre des livres Canon protestant
Unités poids et mesures Ancienne

Présentation

La Bible Synodale est le résultat de plusieurs  rencontres des églises réformés de France.
Marseille 1881, un comité est mandaté afin d’examiner les différentes versions bibliques dont les français disposent.
Le rapport est confié au Synode qui se tient à Nantes en 1889 et la décision prise semble satisfaire tout le monde, une révision de la version d’Ostervald doit être effectuée.

Une révision du Nouveau Testament est présentée en 1893 à l’occasion du Synode de la Rochelle qui, lecture faite en décide l’impression pour un examen auprès des églises.
En 1894 est publié Le Nouveau Testament – « version d’Ostervald » pour être soumise à l’examen des églises et des synodes particuliers.

Le Synode qui s’est tenu à Sedan en 1896 relève de cet échantillon quelques lacunes et des modifications qui nécessite une meilleur traduction ici et là.
Une équipe se remet au travail durant 6 ans, et en 1902 l’accord est donné pour imprimer et diffuser cette nouvelle révision.
Il aura fallut 18 années de travail entre la décision de réviser l’Ostervald et d’en voir le résultat.

En 1903 parait donc Le Nouveau Testament «révision nouvelle par la commission des versions bibliques».
En 1905, une nouvelle édition qui comprend cette fois le Nouveau Testament et les Psaumes.
D’autres éditions suivent en 1907 et en 1908 s’écouleront plus de 68.000 exemplaires.

Le Nouveau Testament in-16 a eu trois éditions (1903, 1905, 1907. — 18.000 exemplaires).
Le Nouveau Testament in-24 a eu deux éditions (1906, 1908. — 50.000 exemplaires).
Le Nouveau Testament in-8 avec psaumes de 1905 a été publié à 3.000 exemplaires.

Pendant ce temps,  le travail de traductions se poursuit. L’équipe est composée de luthériens, de réformés et d’évangéliques et de ce fait des sensibilités théologiques différentes.
Tous doivent apprendre à s’accommoder, faire certaines concessions et  lisser les bords.

En 1910, les protestants auront enfin une nouvelle traduction de la Bible à leur disposition La Sainte Bible – version synodale.

La Bible Synodale sera rééditée à plusieurs reprises avec, comme à chaque fois des modifications, ce qui lui fut fort dommageable.

La 7ème édition, elle aussi entièrement révisée parait en 1952.
En 1956 parait  La Sainte Bible, version Synodale, c’est la 8ème et la dernière édition.

David Lortsch la qualifiera comme étant la meilleure traduction française de la Bible.

J.M Babut dira à son sujet : C’est l’héritière d’une longue lignée, qui a son point de départ dans la Bible d’Olivétan (1535) qui a été révisé par J.Calvin en 1560, puis par son successeur Théodore de Bèze en 1588, puis par David Martin en 1707 et enfin par J.F Ostervald en  1744 et aboutit en 1910 à la Bible Synodale.

Description

Elle est considérée comme ayant une meilleure clarté que la Segond 1910.

La Bible Synodale, faisant partie des bibles protestantes, ne contient donc pas les livres deutérocanoniques.

Les unités de poids et de mesures sont dans la langue hébraïque, mais des notes en bas de page donne la conversion.

La 8ème édition contient quelques annexes : un guide biblique de diverses sujets tels que Dieu, Jésus-Christ, Saint-Esprit, les anges, la foi, l’Eglise, la Bible, la Cène…
Les versets clés sur « les choses à venir », épreuves et consolations, table des miracles et paraboles, tables alphabétiques des lieux et personnages de la bible.

Remarques

Galates 5.22 : Mais le fruit de l’Esprit, c’est l’amour, la joie, la paix,
la patience, la bienveillance, la bonté, la fidélité, la douceur, la tempérance

Colossiens 3.8 : Mais maintenant rejetez, vous aussi, toutes ces choses, la colère, l’animosité, la méchanceté.
Qu’aucune calomnie, aucune parole déshonnête ne sorte de votre bouche. Ne mentez point les uns aux autres

Éphésiens 2.12 : vous étiez en ce temps-là sans Christ, privés du droit de cité en Israël, étrangers aux alliances de la promesse, sans espérance et sans Dieu dans le monde.

 

Les grands modèles sont une belle œuvre, le texte est aéré et sublimement illustré. la mise en page est soignée.
Le petit modèle se limite au noir et blanc, une illustration qui introduit chacun des livres.

La Sainte Bible – Version Synodale
Édition de l’année 1948 de la Concorde à Lausanne

 

 

Petit étui comprenant 5 livres – Les 4 évangiles et les Actes des apôtres
Version synodale 7ème révision – Alliance Biblique Française – 1960

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nouveau Testament de 1912

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Sainte Bible – 8ème et dernière édition – 1956
Alliance Biblique Française

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voyage de Paul