Les Catholiques
Parution 1991
Éditeur OEIL
Traduction Littérale
Lecture Difficile
Confession Catholique
Unités poids et mesures Ancienne

Présentation

Le travail de Claude Tresmontant est d’une originalité sans égale. Il ne cherche pas à faire une traduction classique du grec vers le français. Il tente de retrouver le substrat hébraïque sous le texte grec.

Claude Tresmontant a constaté que le grec des Évangiles est du mauvais grec, complexe, obscur, truffé de nombreuses fautes de grammaire. Mais si l’on sait l’hébreu, ces fautes n’en sont plus ; elles apparaissent comme la transcription en grec de la syntaxe hébraïque. Or, nous apprend Tresmontant, ce passage mot à mot de l’hébreu au grec est une tradition très ancienne du peuple hébreu. Dès le IVe siècle avant Jésus-Christ, les Juifs dispersés autour de la Méditerranée avaient oublié l’hébreu. Pour qu’il puissent continuer à lire leur livre saint, ils disposaient de transcriptions mot à mot en grec. En rapprochant ces versions grecques et hébraïques de l’Ancien Testament, Tresmontant a réinventé un dictionnaire hébreu-grec tel qu’il aurait pu exister il y a deux mille ans. C’est donc avec ce lexique que Tresmontant a reconstitué, à partir du texte grec des Évangiles, un probable original hébreu. Et c’est à partir de cet original réinventé qu’il nous livre une nouvelle traduction française. ( propos recueillis sur http://www.philo5.com/Les%20vrais%20penseurs/25%20-%20Claude%20Tresmontant.htm )

Description

La traduction effectuée par Claude Tresmontant ressemble aux travaux entrepris par Henri Meschonnic.

L’un comme l’autre se complètent assez bien, l’un ayant traduit simplement les 4 évangiles, l’autre certains livres de la première alliance.

 

Remarques

au commencement était le parler et le parler était à dieu
et dieu il était le parler lui il était au commencement
à dieu tout par lui a été créé et sans lui rien n’a été créé
de ce qui a été créé

  • Jean 1.1-3

 

car ainsi il a tant aimé dieu  le monde de la durée présente
que le fils l’unique et le chéri il l’a donné afin que tout homme
qui est certain de la vérité [qui est] en lui
ne périsse pas mais qu’à lui soit la vie de la durée à venir

  • Jean 3.16

Pour comparer avec la Colombe : Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse pas, mais qu’il ait la vie éternelle.

heureux les pauvres [ceux qui le sont] en esprit
parce que c’est à eux [qu’appartient] le royaume des cieux
heureux ceux qui sont dans l’affliction
parce que ce sont eux qui seront consolés
heureux [ceux qui sont] humbles parce que ce sont eux
qui prendront possession du pays

  • Matthieu 5.3-5

ne pensez pas que je sois venu
pour détruire la tôrah ou les prophètes
je ne suis pas venu pour détruire
mais pour remplir

  • Matthieu 5.17

Français Courant : Ne pensez pas que je sois venu supprimer la loi de Moïse et l’enseignement des prophètes. Je ne suis pas venu pour les supprimer, mais pour leur donner tout leur sens.

Osty : « Ne croyez pas que je sois venu renverser la Loi ou les Prophètes ; je ne suis pas venu renverser, mais compléter »

et il leur a dit ieschoua
amèn amèn je vous [le] dis
avant qu’abraham ne naisse
c’est moi    Jean 8.58