Nom Psaumes et Proverbes
Auteur Jean-Marc Thobois
Éditeur Esaïe 55
Date 2020
Confession Evangélique
Traduction Littérale
Nombre de pages 320
Format 14 x 21 x 1.5 cm

Présentation

Le regretté Jean-Marc Thobois (1944-2020) est connu pour avoir participé en 1977 à la traduction de la bible la Colombe. Le travail de fond, de ce qui allait devenir la Colombe, a été dirigé sous la direction de Jules-Marcel Nicole et les traducteurs étaient les professeurs Bernard Keller, André Lacoque, Franck Michaëli et Jules-Marcel Nicole. Mr Thobois, âgé alors de 33 ans, fut consulté pour la  mise au point et relecture du manuscrit avant de le remettre à l’imprimeur.

Tout au long de son ministère, il s’est battu contre les mauvaises interprétations et les parties que l’on pouvait tirer de mauvaises traductions. Dans les années 80-90, face à la recrudescence des traductions dynamiques, il eut le désir d’entreprendre une traduction personnelle de la bible ayant le souci d’avoir un texte littéral sans compromis ni influence religieuse ou doctrinale. Après un temps de gestation, il entreprit ce travail vers 2010 et ne l’acheva qu’en 2018. Le manuscrit est confié au soin des Éditions Ésaïe 55 pour relecture, correction et mise en forme. L’éditeur est en droit de changer certaines tournures et des mots, ce qui fait que le résultat final n’est pas forcément ce que Jean-Marc Thobois aurait souhaité. Dans les deux derniers entretiens que j’ai pu avoir avec lui, nous évoquions cela et je dois dire que cela a été un sujet sensible. En attendant la bible complète, je vous propose un regard sur les prémices dont  nous disposons.

Ce livre qui vient de paraître aux Éditions Ésaïe 55  comprend le livre des Psaumes et des proverbes.

Psaume 139.13-16 : C’est toi qui a formé mes reins
qui m’as abrité dans le sein de ma mère
Je te loue de ce que je suis une créature si merveilleuse
Tes œuvres sont admirables et mon âme le reconnait bien
Mon corps n’était pas caché devant toi,
lorsque j’ai été fait dans un lieu secret
tissé dans les profondeurs de la terre
Quand je n’étais qu’une masse informe,
tes yeux me voyaient;
et sur ton livre étaient tous inscrits
les jours qui m’étaient destinés, avant qu’aucun d’eux n’existe.

Psaume 92-13 : Les justes croissent comme le palmier
ils s’élèvent comme le cèdre du Liban
Plantés dans la maison de l’Éternel
ils fleurissent dans les parvis de notre Dieu
ils portent encore des fruits dans la vieillesse
ils sont plein de sève et verdoyants

Psaume 23 de David.

L’Éternel est mon berger : je ne manquerai de rien.
Il me fait reposer dans de verts pâturages,
Il me dirige près des eaux paisibles.
Il restaure mon âme,
Il me conduit dans les sentiers de la justice,
A cause de son nom.
Quand je marche dans la vallée de l’ombre de la mort,
Je ne crains aucun mal, car tu es avec moi:
Ta houlette et ton bâton me rassurent.
Tu dresses devant moi une table,
En face de mes adversaires;
Tu oins d’huile ma tête,
Et ma coupe déborde.
Oui, le bonheur et la grâce m’accompagneront
Tous les jours de ma vie,
Et j’habiterai dans la maison de l’Éternel
pour toujours.

Psaume 68-12  :Le Seigneur dit une parole, et les messagères de bonnes nouvelles sont une grande armée

Proverbes 8. 22 -30 : L’Éternel m’a faite au commencement de son activité, avant ses œuvres d’alors.
J’ai été établie depuis l’éternité, dès le commencement, avant l’origine de la terre.

J’étais à l’œuvre auprès de lui, et je faisais tous les jours ses délices jouant sans cesse en sa présence,
jouant sur le globe de sa terre, et trouvant mon bonheur parmi les êtres humains.

Couverture conçue par Pat BERNING.

Texte en version Louis Segond révisé par Ésaïe 55 en collaboration avec Jean-Marc THOBOIS d’après le texte original hébreu.