Quatre mots vont nous intéresser pour cette étude au sujet des étoiles qui sont mentionnées dans la Bible. L’auteur de la Genèse nous dit que Dieu fît le 4ème jour les étoiles, le soleil et la lune dans le but de marquer les temps.

Gen 1.16 : Dieu fit les deux grands luminaires, le plus grand luminaire pour présider au jour, le plus petit luminaire pour présider à la nuit ; il fit aussi les étoiles.

Psaumes 147.4 : C’est lui qui détermine le nombre des étoiles, et à chacune d’elles il leur donne un nom.

Autant Dieu a créé l’infiniment grand, autant il est aussi le créateur de l’infiniment petit. Le zodiaque et les constellations sont l’œuvre de ses mains et n’ont rien d’occulte en soi. Les marins n’utilisaient-ils pas les constellations pour se repérer dans leur navigation ? Tout ce que Dieu a créé est bon mais c’est l’usage, que l’on en fait parfois, qui n’est pas bon.

Dans le dialogue qui s’échange entre Dieu et Job, Dieu lui-même se définit comme étant Celui qui a créé les constellations. Il en est le Maître d’œuvre.

Voyons ce verset :

Littéralement : Asé ach cesil vecimah veraderei teman

BJC : Il a fait la Grande Ourse, Orion, les Pléiades et les constellations cachées du sud

TOB 2010 : Il fabrique l’Ourse, Orion, et les Pléiades et les Cellules du Sud

NEG : Il a créé la Grande Ourse, l’Orion et les pléiades, Et les étoiles des régions australes

MART : Qui a fait le chariot, et l’Orion, et la Poussinière, et les signes qui sont au fond du Midi

FROSS : C’est lui qui a créé Actarus et Orion, les Hyades et les étoiles des profondeurs australes

CHOU : Faiseur de l’Ourse, d’Orion, des pléiades et des chambres du Téimân

RAB : Il a fait la Grande Ourse, l’Orion, les Pléiades et les demeures sidérales du Midi

TMN : Il a fait les constellations d’Ash, de Kessil et de Kima, et les constellations du ciel austral

Voyons maintenant plus en détails ces 4 mots :

  1. La Grande Ourse `Ayish ou `Ash
  2. Orion – Kecyl
  3. Les Pléiades – Kiymah
  4. Les constellations du sud – Heder Kowcav

1.La Grande Ourse

Ce mot se trouve deux fois dans toute la bible, dans le passage en question et dans le même livre de Job ch 38.32 : Conduis-tu la Grande Ourse avec ses petits ? Il est traduit le plus souvent par la Grande Ourse, mais certains comme Martin utilise Chariot pour décrire ce que représente cette constellation. Le nom Arcturus utilisé par Frossard vient du grec ancien Ἀρκτοῦρος / Arktoûros qui signifie « le gardien des ours » en raison de sa proximité avec la Grande Ourse et la Petite Ourse. C’est le mot utilisé par la LXX.

2.Orion

Kecyl en hébreu peut aussi signifié le fou ou l’impie (Prov 1.22; 29.20; Ps 49.11; 92.7; 94.8). Cette constellation était connue des anciens qui l’interprétait picturalement comme un géant à jamais immobilisé, bras et jambes écartés, dans les cieux. (E.W Maunder, The astronomy of the Bible, London, 1908). Le mot Kecyl traduit par Orion se trouve quatre fois dans la bible ( Jb 9.9; 38.31; Amos 5.8 et Ésaïe 13.10).

3.Les Pléiades

Kiymah que l’on traduit le plus couramment par les Pléiades est rendu dans la MARTIN par « la Poussinière » et FROSSARD par « les Hyades ». Ce mot se trouve trois fois dans la bible, dans le passage en question et dans Jb 38.31 et Amos 5.8.

Ce mot tire son origine de la mythologie grecque : les Pléiades sont sept sœurs, filles d’Atlas et de Pléioné : Astérope, Mérope (ou Dryope, ou Aéro), Électre, Maïa, Taygète, Célaéno (ou Sélène) et Alcyone.

De nombreux peuples comme les Hébreux ou les Aztèques ont appelé les Pléiades par « poussinière », les comparant à une poule et ses poussins. D’autres ont appelé l’ensemble Belle Boucane.

4.Les constellations du sud

PV : les constellations des profondeurs australes
MART : les signes qui sont au fond du Midi
OSTV : les régions cachées du midi
CHOU : des chambres du Téimân
PdB rend par Sirius.
Les Chambres du Sud ont été identifiées par certaines étoiles des constellations d’Argo, du Centaure, et de la croix du Sud. Peut-être étaient-elles des constellations qui apparaissaient quand on se dirigeait vers le sud ?


Notes de la TMN

  • La constellation d’Ash ”. Héb. : ʽAsh. Certains pensent qu’il s’agit de la constellation de la Grande Ourse.
  • La constellation de Kesil ”. Héb. : Kesil. Certains pensent qu’il s’agit de la constellation d’Orion.
  • La constellation de Kima ”. Héb. : weKhimah. Certains pensent qu’il s’agit des Pléiades, étoiles appartenant à la constellation du Taureau.
  • Celui qui fait les Pléiades, Hesperus, Arcturus et les magasins du Sud ”, LXX ; Vg : “ qui fait Arcturus, Orion, les Hyades et les chambres intérieures du Sud ”.
  • On pense que les chambres intérieures du Sud sont les constellations qui se trouvent au-dessous de l’équateur, dans l’hémisphère Sud.

Le bouclier d’Achille dans la mythologie grecque

Ces quatre constellations sont présentes dans le récit de L’Iliade (ch. XVIII). De là, nous apprenons qu’elles figuraient sur le fameux bouclier forgé par Héphaïstos pour Achille : Et il fit d’abord un bouclier grand et solide, aux ornements variés, avec un contour triple et resplendissant et une attache d’argent. Et il mit cinq bandes au bouclier, et il y traça, dans son intelligence, une multitude d’images. Il y représenta la Terre et l’Ouranos (le Ciel), et la mer, et l’infatigable Hélios (le Soleil), et l’orbe enflé de Sélènè (la Lune), et tous les astres dont l’Ouranos est couronné : les Pléiades, les Hyades, la force d’Orion, et l’Ourse, qu’on nomme aussi le Charriot qui se tourne sans cesse vers Orion, et qui, seule, ne tombe point dans les eaux de l’Océanos. 

Et pour nous ?

Le soleil, la lune, les étoiles et leurs dispositions dans le ciel… Tout a été créé par Dieu. Mais l’homme a cette fâcheuse tendance à oublier son Créateur et de se tourner vers la création pour l’adorer. La première étape est le rejet de Dieu de notre société et, ce, dans le but de n’avoir de compte à rendre à personne. Ce qui, inévitablement, conduit à l’idolâtrie. Paul l’exprime dans son introduction aux Romains : Eux qui ont changé la vérité de Dieu en mensonge, et qui ont adoré et servi la créature au lieu du Créateur (Rm 1.26). Une fois s’être affranchi de ce Dieu moral, qui dans sa Torah nomme ce qui est bon et ce qui est mal, l’homme est conduit naturellement à la liberté que réclame la chair dont Paul en fait l’étalage dans sa lettre aux Galates. Car, ne nous y trompons pas, l’athéisme dans lequel notre pays est plongé est une forme d’idolâtrie – le rejet de Dieu – il n’est donc pas surprenant que l’immoralité sexuelle sous toutes ses formes s’est, dès lors, manifestée.

Nous pouvons tirer des leçons de l’histoire des rois d’Israël et de Juda. Dieu avait averti son peuple, avant d’entrer dans la Terre promise, de ne pas imiter les pratiques païennes qui se faisaient. Que ce soit dans la moralité civique, dans les relations avec son prochain, dans le respect de la nature, la justice, l’équité, les normes de la sexualité et la recherche de prédictions ou d’avenir dans le contact avec les morts car la mort est le domaine de l’impureté par excellence. Avant de mourir, Moïse fait se rappel au peuple :

Deut 4.1 : Veille sur ton âme, de peur que, levant tes yeux vers le ciel, et voyant le soleil, la lune et les étoiles, toute l’armée des cieux, tu ne sois entraîné à te prosterner en leur présence et à leur rendre un culte : ce sont des choses que l’Éternel, ton Dieu, a données en partage à tous les peuples, sous le ciel tout entier.

Parmi les rois de Juda, il y en a un qui mit le peuple dans l’apostasie, entrainant tout le peuple loin des lois de Dieu. Il s’agit du roi Manassé. Il nous est dit à son sujet :

2 Rois 17.16 : Le roi Manassé et tout le peuple abandonnèrent tous les commandements de l’Éternel, leur Dieu, ils se firent deux veaux en fonte, ils fabriquèrent des idoles d’Astarté, ils se prosternèrent devant toute l’armée des cieux, et ils servirent Baal.

Le Dictionnaire Biblique Westphal nous donne des précision à ce sujet : Les progrès de l’astrologie et de la magie en Assyrie et Babylonie modifièrent de leur côté la nature première du culte d’Astarté, qui de terrestre devint supraterrestre. L’adoration d’Astarté s’identifia, sous leur influence, avec celle de la planète Vénus, guide des armées célestes (étoiles) en qui les Chaldéens belliqueux voyaient la déesse des batailles. Astarté fut alors pourvue des titres de « reine de victoire », « juge des exploits de la guerre » et représentée « debout sur un lion ou un taureau, coiffée de la tiare étoilée, armée de l’arc et du carquois » (Maspéro). Cet aspect céleste d’Astarté alla s’accentuant. Appelée par les uns « fille de la lune », par les autres « fille du Seigneur du ciel » ou « fille du soleil », elle prit une prééminence de plus en plus marquée et fut finalement révérée comme « reine des cieux ». Durant la période de la ruine de Jérusalem et de l’exil, les Hébreux, en particulier les femmes, lui vouèrent une dévotion vigoureusement condamnée par Jérémie (Jérémie 7.18 ; Jérémie 44.15-26).

Heureusement, le roi Josias va relever le niveau et ramener le peuple dans la voie droite.

2 Rois 23.5 : Le roi Josias chassa les prêtres des idoles, établis par les rois de Juda pour brûler des parfums sur les hauts lieux dans les villes de Juda et aux environs de Jérusalem, et ceux qui offraient des parfums à Baal, au soleil, à la lune, au zodiaque et à toute l’armée des cieux.

Dieu nous met fortement en garde contre toutes ces pratiques de divination, en passant de l’usage des astres pour tirer des présages, de l’astrologie, l’horoscope et de la voyance sous toutes ses formes.

Si tu as touché à ces choses, repends-toi et arrête ! C’est dangereux de toucher à cela.

Deutéronome 18.9 : Lorsque tu seras entré dans le pays que l’Éternel, ton Dieu,
te donne, tu n’apprendras point à imiter les abominations de ces nations-là.
10 Qu’on ne trouve chez toi personne qui fasse passer son fils ou sa fille par le feu,
personne qui exerce le métier de devin, d’astrologue, d’augure, de magicien,
11 d’enchanteur, personne qui consulte ceux qui évoquent les esprits
ou disent la bonne aventure, personne qui interroge les morts.
12 Car quiconque fait ces choses est en abomination à l’Éternel ;
et c’est à cause de ces abominations que l’Éternel, ton Dieu, va chasser ces nations devant toi.

A présent, quand tu lèveras tes yeux vers le ciel, contemple et admire la création de Dieu et comme le psalmiste dit :

Psaume 8.4 : Quand je contemple les cieux, ouvrage de tes mains,
La lune et les étoiles que tu as créées :
5 Qu’est-ce que l’homme, pour que tu te souviennes de lui ?
Et le fils de l’homme, pour que tu prennes garde à lui ?
6 Tu l’as fait de peu inférieur à Dieu,
Et tu l’as couronné de gloire et de magnificence.
7 Tu lui as donné la domination sur les œuvres de tes mains,
Tu as tout mis sous ses pieds,
8 Les brebis comme les bœufs, Et les animaux des champs,
9 Les oiseaux du ciel et les poissons de la mer,
Tout ce qui parcourt les sentiers des mers.
10 Éternel, notre Seigneur !
Que ton nom est magnifique sur toute la terre !