1535 Olivétan : jusqu’à ce que Siloh vienne et à lui s’assembleront les peuples.

Segond 1880 : jusqu’à ce que vienne le repos

1910 : jusqu’à ce que vienne le Schilo

Darby : jusqu’à ce que Schilo vienne, et à lui sera l’obéissance des peuples

OSV-MART : jusqu’à ce que le Scilo vienne

Sem- TOB : jusqu’à la venue de celui auquel il appartient

FC : jusqu’à ce que vienne son vrai possesseur

PDV: Il y restera jusqu’à l’arrivée de son véritable propriétaire, c’est à lui que les peuples obéiront.

Sacy ; jusqu’à ce que celui qui doit être envoyé soit venu

Jer : jusqu’à ce que le tribut lui soit apporté

Z.Kahn : jusqu’à l’avènement du Pacifique

Synodale : Jusqu’à ce que vienne le Pacifique, auquel les peuples obéiront

 

Le texte hébreu dit :

 

 

 

Là encore, nous voyons la complexité et la sagacité dont les traducteurs font preuve pour traduire un mot difficile. Ce nom Schilo est ce que l’on appelle un Hapax legomenon, c’est à dire un mot que l’on ne le trouve qu’une seule fois dans toute la bible.

A la tribu de Juda est promis le sceptre, l’autorité et ce jusqu’au temps où le Schilo viendra. Nous savons selon cette prophétie que la royauté d’Israël passe par la tribu de Juda, le Roi David issus de cette lignée incarnera la splendeur d’Israël ainsi que le règne de son fils Salomon, c’est ce que l’on appelle l’âge d’or d’Israël.

Juda a visiblement toujours eu la prééminence sur ses frères, ainsi c’est lui le premier qui part à l’attaque des Cananéens en Juges 1, Otniel, de la tribu de Juda fut le 1er juge suscité pour délivrer Israël des Mésopotamiens (Juges 3.9), c’est aussi la 1ère tribu à ouvrir la marche lors du départ du camp (Nombres 10.14) et David est un descendant de Juda, descendance qui débouchera sur le Messie Jésus. Il est à noter que Salomon, à qui l’on doit le Psaume 72 décrit l’activité d’un dominateur qui serait le Roi Messie que Jésus incarnera à son retour en gloire en établissant son règne. Les v.8, 9 et 11 de ce psaume font écho au Schilo. Voir aussi Esaïe 9 v 5-6; Esaïe 11 v 1 à 11; Hébreux 7.14 et Apocalypse 5.5.
Le Messie est bel et bien un descendant de la tribu de Juda. Lire Matthieu ch.1 v 1 à 7 et  Ruth ch.4 v 17 à 22.

Le Schilo est formé de près à Shlomo – Salomon ayant la racine Shalah être en paix -repos – d’où le nom de Pacificateur ou le repos, voir la Paix qui nous amène donc au titre de Sar Shalom – Prince de Paix

La Vulgate traduit qui mittendus est et recours au verbe Shâlah “envoyer” – jusqu’à ce que vienne celui qui doit être envoyé. Nous retrouvons cette expression chez Ezekiel 21.32 où il est question d’un individu qui doit venir pour exercer le jugement.

Le Targoum d’Onkelos traduit “ Celui à qui appartient la royauté ”. Rachi de Troyes, qui vivait au XIe,  interprétait lui aussi ce passage disant que Chilo est le Roi Messie à qui appartient la royauté.

A noter que certains textes retrouvés à Qumran traduisent Shilo par le messie légitime ou le messie de justice.

Le schilo est donc l’accomplissement final de cette prophétie. Rappelez-vous, quand Jacob appelle ses fils, il leur annonce, dit-il ce qui arrivera בְּאַחֲרִית הַיָּמִים – à la fin des temps ou à la fin des jours – Il s’agit donc d’une prophétie qui trouvera son plein accomplissement au temps messianique. Cette expression revient souvent chez les prophètes et décrit une parole qui s’accomplira au temps de la fin (Esaïe 2.2, Nombres 24.14, Deut 31.29).

A la question de savoir qui est donc le Shilo, la guématria apporte un éclairage du verset  שילה יבא – Yeba Shiloh, « Shiloh viendra », ces deux mots équivalent à la valeur numérique 358, c’est aussi le nombre de משיח – messiah (Messie).

Si nous reprenons le verset dans son ensemble, nous lisons : Le sceptre ne s’éloignera pas de Juda, ni le bâton de chef d’entre ses pieds, jusqu’à ce que le tribut lui soit apporté et que les peuples lui obéissent.

D’après cette prophétie qui concerne, comme nous l’avons vu les temps de la fin, et plus précisément les jours du messie, un dominateur doit exercer l’autorité sur la terre entière et en ce jours là, les nations lui offriront des présents.

Relisons le Psaumes 72 v 8 : Il dominera d’une mer à l’autre, et depuis le fleuve jusqu’aux bouts de la terre.

9 Les habitants du désert se courberont devant lui, et ses ennemis lécheront la poussière.

10 Les rois de Tarsis et des îles lui présenteront des dons ; les rois de Shéba et de Séba lui apporteront des présents ;

11 Tous les rois se prosterneront devant lui ; toutes les nations le serviront.

Or si l’on décompose le nom du Shiloh en hébreu cela nous donne Shail – lo ce qui signifie : à lui des présents (ou des dons).

Vous vous rappelez ce passage en Matthieu 2.2 : Où est le roi des Juifs qui vient de naître ? des mages venus d’Orient, qui sont donc des non-juifs, des gens des nations, viennent adorer le roi des Juifs et lui apportent des présents. Au v.11 : Ils entrèrent dans la maison, trouvèrent l’Enfant avec Marie, sa mère, et, se prosternant, ils l’adorèrent ; puis, ouvrant leurs trésors, ils lui offrirent en présent de l’or, de l’encens et de la myrrhe.

Ces mages préfigurent l’ensemble des nations qui au temps de la fin viendront apporter des présents au roi messie.

Le shilo parcoure toute la bible, il est bel et bien un signe d’espérance pour toutes les nations

Yeba Shiloh – יָבֹא שִׁילֹה – 358

 

 

Alexandre NANOT